Avoir peur, c'est avoir envie de vivre.

Il souffle dans ma tête et il fait tout tomber.
C'est un vent froid que le plus chaleureux des soleils ne saurait chasser.
Il prend au coeur, remonte jusqu'à la tête.
On perd la raison, et les larmes coulent, simplement.

Se noyer dans 3 cm d'eau.
Tomber de la falaise sans parachute.
Tout casser parce qu'on a plus la force.
Plus le courage.
De continuer, d'aller vers l'avant.

L'avant, c'est où ?
Nulle part.
Il n'y a pas d'avant, pas d'arrière.
Il y a juste maintenant.
Le choix que l'on fait à l'instant présent.
Seul.

On n'en voit pas le bout.
On suit le vent, et le vent tourne.
Alors on tourne en rond.
On regarde la voile, on en oublie le cap.
On regarde le cap, on en oublie la voile.

Oublie.
Oublie que ça ne sert à rien.
Continuer de te leurrer.
Il faut bien vivre...

Attendons l'équipage

Ajouter une coquille de noix

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter une coquille de noix









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://flotte.cowblog.fr/trackback/3268043

 

<< Amont | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Aval >>

Créer un podcast